Polissage des plaquettes au carbure

Pour l'industrie de l'outillage

L’ENTREPRISE

Le client de GPAINNOVA est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication d’outils en carbure de haute qualité.

LE PROBLÈME

Les procédés mécaniques conventionnels de finition de surface sont inefficaces pour polir le carbure de tungstène, car il est trop dur pour être érodé. Par conséquent, l’amélioration de la qualité de la surface se traduit par un arrondi incontrôlé des bords. Par ailleurs, des processus chimiques et électrochimiques entraînent la corrosion et la libération spontanée de cobalt dans une réaction connue sous le nom de lixiviation. La lixiviation entraîne la perte du métal liant, ce qui conduit à l’effondrement de la structure.

Avant d’adopter la solution de GPAINNOVA, le client utilisait un bras robotisé pour le brossage diamanté et le meulage final avec un disque diamanté pour polir les plaquettes de coupe. Ils ont utilisé des outils de brossage abrasifs avec des grains de diamant intégrés dans des filaments. Ce processus s’est avéré très gourmand en ressources, nécessitant du temps supplémentaire par pièce et une cellule robotisée complexe.

L’OBJECTIF

Le client cherchait à améliorer la capacité de production et la qualité tout en réduisant le coût du polissage des plaquettes en carbure. Le client avait besoin d’une finition superficielle des outils pour obtenir une meilleure qualité et des cycles de vie plus longs.

L’objectif était d’obtenir une finition de surface miroir et une réduction significative de la rugosité pour atteindre un objectif Ra inférieur à 0,01 μm (4 micro-pouces). Les pièces sont rectifiées pour avoir la taille, la géométrie et le tranchant exacts après le polissage, de sorte qu’il n’y a pas d’exigences spécifiques concernant le rayon des arêtes. En outre, l’amélioration de l’esthétique de l’outil serait précieuse. Étant donné que la plupart des inserts reçoivent un revêtement à l’étape finale, l’amélioration de la qualité de la surface avant cette étape est également bénéfique.

LA SOLUTION

GPAINNOVA a traité avec succès des pièces en métal dur fabriquées par pressage et frittage de particules de cobalt et de carbure de tungstène, en atteignant la rugosité cible précise requise. Le nouveau procédé DLyte a remplacé l’ancienne méthode basée sur le brossage robotisé à l’aide d’une brosse diamantée, qui était à la fois chronophage et inefficace.

En outre, les gains de temps grâce à la technologie DryLyte ont été significatifs. La durée totale du processus pour chaque cycle de travail DLyte est de 44 minutes par lot de 160 pièces.

dl-sc-dlyte-pro500

Vous souhaitez en savoir plus sur l'augmentation de la production, sur la comparaison des coûts par pièce actuels et antérieurs ou sur la manière dont DLyte peut stimuler votre entreprise? Téléchargez maintenant notre étude de cas gratuite!

    16_procés
    16_carbide inser polishing

    AVANTAGES TECHNIQUES

    01. Sans effet de lixiviation
    02. Préservation de la géométrie et de la tolérance et résultats homogènes sur toute la pièce
    03. Best-in-class en ce qui concerne la rugosité de surface (Ra sous 0,10 micromètres)
    04. Des résultats stables entre les différents lots dans la durée de vie du milieu électrolytique
    05. Plus longue durée de vie pour les pièces traitées

    AVANTAGES OPÉRATIONNELS

    01. Empreinte réduite
    02. Réduction du temps et des coûts
    03. Exposition des salariés pendant le processus et l’entretien
    04. Manipulation et stockage des consommables
    05. Pas besoin de processus en plusieurs étapes
    06. Gestion facile des déchets

      Prêt à donner un coup de fouet à votre activité ? Contactez-nous pour trouver la solution idéale grâce à nos machines, nos technologies et nos partenariats.

      Restez au courant des dernières innovations dans le monde de la finition des surfaces métalliques en vous inscrivant à notre lettre d'information.